Faire aimer les équations à tous ! (niveau 2)

, par Franck Peyridieu coordo du groupe GEP EED

Faire aimer les équations à tous !

Les équations, un élément toujours difficile à maîtriser pour les élèves. Le but de ce niveau deux de jeu autour des équations (Niveau 1 visible ici : https://eed.ac-versailles.fr/spip.php?article222 ) et d’aborder de manière ludique les équations. Pour jouer il faut résoudre de petites équations.

Ce jeu de cartes est inspiré du jeu de cartes à collectionner MAGIC The Gathering ; où le but est de mettre les points de vie de l’adversaire à zéro.

Avec un collègue J. FEISTHAMMEL, professeur de mathématiques - physique - chimie de l’académie de Versailles, nous avons repris la dynamique de ce jeu en y intégrant la résolution d’équation à plusieurs moments clé du jeu.

Vous trouverez en pièce jointe les fichiers de toutes les cartes ainsi que la règle de ce jeu .

EN CONCLUSION : Atouts et Faiblesses

- ATOUTS :
Ce type de jeu permet de rompre avec la dynamique "classique" d’un cours pour permettre aux élèves de se remotiver en changeant de support. Les élèves vont travailler les équations en s’amusant et cela peut souvent mieux passer comme notion.
On développe aussi les compétences de communication et d’argumentation car le jeu se joue en auto-évaluation ou évaluation par les pairs, il faut donc une bonne entente entre tous.
Le fait d’utiliser certaines cartes plusieurs fois (terrains ou créature) implique de résoudre à plusieurs reprises les mêmes équations donc une appropriation régulière du mode de résolution d’une équation et travail de la mémoire pour retenir les valeurs.

- FAIBLESSES :
Ce jeu demande tout de même une certaine concentration et une bonne stratégie ; il est donc possible que de nombreux élèves se retrouvent en difficulté vis à vis de ces éléments. De plus, les règles sont plus complexes que le jeu sur les équations de niveau 1.

Pour finir, dans tous les cas, ce qui marche dans les jeux pédagogiques tels que ceux proposés, c’est l’implication de l’enseignant. En effet, les élèves sont reconnaissants du travail effectué par l’enseignant pour eux, ils savent voir que l’on a passé du temps à élaborer un outil pour qu’il travaillent et s’y investissent plus.
De plus, si l’enseignant peut jouer avec ou contre eux, cela devient pour eux une aide dans un cas et un challenge dans l’autre. Mais dans les deux cas, cela renforce, d’une part, les relations entre l’enseignant et les élèves, et d’autre part, leur envie d’apprendre ensemble.

F. PEYRIDIEU

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)