Le "zero dechet" dans les industries graphiques

Protection de l’environnement, comment concerner les élèves.

Comment leur faire prendre conscience du problème ? Comment les impliquer ?

J’étais dans ma voiture, j’écoutais une émission de radio ; à l’antenne, s’exprimait Cyril Dion, co-fondateur de l’association colibri et coréalisateur du film reportage "Demain". Il expliquait que les enjeux écologiques ne dépendaient plus de l’état et des politiques mais que l’enjeu était devenu individuel, que les démarches devaient venir de " nous ", citoyens : " nous devons mener une existence où chaque chose que nous faisons, depuis notre métier jusqu’aux tâches les plus quotidiennes, participe à construire le monde dans lequel nous voulons vivre. " Je me suis alors posé la question : comment moi, simple prof d’industries graphiques, pouvais-je contribuer à faire bouger les choses ? Mais bien sur… Prof… C’est justement mon rôle que d’enseigner ces valeurs à mes élèves. Mais comment ? Je ne suis pas professeur de SVT, ni de technologie.

Comment la formation Réalisation de Produits Imprimés et Plurimédia (RPIP) peut - elle devenir un support de transmission des valeurs écologiques ?

J’ai fait des recherches pour savoir comment aborder ce sujet si vaste. Je me suis renseignée et documentée en lisant des articles et des livres sur ce qui se passait. J’ai cherché les chiffres de la catastrophe écologique. Le sujet est si ample, qu’il faut surtout veiller à ne partir dans tous les sens avec les élèves. Je souhaitais resserrer mon sujet mais par où commencer ? Quel est le sujet qui pourrait les toucher le plus, et ou leur intervention serait la plus simple et possible ?

Il existe de nombreux sites très intéressants et très complets sur le sujet, qui m’ont permis de mieux axer mon angle d’attaque. En voici quelques exemples : www.ademe.fr
De nombreuses infographies simples et précises donnent des informations sur ces enjeux.
http://lesecolohumanistes.fr/infographies/
Ici, un grand nombre de solutions simples et d’aide au quotidien, dont " le kit prêt entre voisin "
https://www.famillezerodechet.com/
Tiré du livre… tellement ludique.
https://monenfantadupotentiel.com/sensibiliser-enfant-ecologie-environnement/
Pour sensibiliser son enfant à l’écologie.
Et tant d’autres encore…

En parcourant tous ces sites internet, le prisme de mon projet commençait à se dessiner sérieusement. Avec presque 550 kg de déchets jetés en moyenne par an et par personne, nous avons pris l’habitude d’avoir très souvent recours à des produits jetables, dont beaucoup sont en plastiques. Rasoirs, disques démaquillants, vaisselle, essuie-tout, sac de courses, … nous jetons tout. Pourtant, ce cercle vicieux nous pousse à acheter, consommer, jeter, puis acheter, consommer, jeter, … à l’infini. Un gaspillage à la fois de notre argent et d’objets. Plus je lis le contenu de ces sites internet, plus je me rends compte qu’il est pourtant si facile et même économique de les remplacer par leur version réutilisable/lavable.

(https://consommonssainement.com/2018/04/28/guide-objets-jetables/)

Je me suis donc positionnée sur cet axe principal, le ZERO DECHET. J’ai décidé d’orienter tous mes cours sur ce thème principal et ne pas en faire un projet mais plutôt un fil conducteur pour mes séquences.
J’aimerai que mes élèves ne soient pas juste sensibilisés à ce sujet mais que cela devienne pour eux aussi une évidence et un mode de vie. Qu’ils deviennent à leur tour porte-parole auprès de leur famille, de leurs amis, et dans leur travail, auquel le lycée professionnel les prépare.

Voici quelques travaux qui seront réalisés au cours de l’année :

1. STOP PUB

L’un des premiers travaux sera mené avec les secondes, l’un des savoirs associés du référentiel RPIP portant sur la classification de caractère typographique. Les élèves devront réaliser un autocollant " stop pub " où ils pourront travailler l’enrichissement typographique. Il sera ensuite distribué dans l’école et dans les familles des élèves.

2. Des corbeilles de recyclage en papier recyclé
Avec le professeur d’arts appliqués avec qui je suis en binôme une heure chaque semaine, les élèves fabriqueront des corbeilles de recyclage en papier recyclé. Nous allons récupérer toutes les feuilles gâchées et jetées de l’établissement, les transformer en pâte à papier et fabriquer des corbeilles qui seront installées à la cafétéria de l’école.

3. Une Web radio sur le thème du zéro déchet
Puis, avec le professeur de math science, dans le cadre des EGLS, nous allons faire animer une web radio par les premières, sur le thème du " zero dechet ". Cela permettra de valider les compétences plurimédia du référentiel de RPIP.

4. Un site internet diffuseur de l’émission zéro déchet
Les élèves de la classe de terminale réaliseront un site internet diffuseur de l’émission zero dechet. Ce qui rentre également dans le programme de RPIP.

5. Une infographie illustrant la règle des " 6 R "
Une infographie sera réalisée par les 2des RPIP, sur le logiciel illustrator, afin d’expliquer la règles des 6 R (Recycler, Refuser, Réutiliser, Réparer, Remplacer, Réduire) et qui expliquera également toutes les alternatives.

6. D’une façon générale, le " zéro déchet " comme fil conducteur
Toutes les mises en page ou les textes travaillés auront également ce thème commun, ce fil conducteur.

7. Des visites et un voyage à Copenhagen, la ville verte
Puis, des visites seront organisées. Avec le professeur de PSE, nous irons visiter une usine de recycle. Et enfin, j’aimerai clôturer l’année en emmener les élèves à Copenhagen pour leur faire découvrir une ville entière impliquée dans la recherche du zero dechet et de l’écologie.

Conclusion
A la fin de l’année, je souhaite que les élèves aient des gestes citoyens automatisés et intuitifs, comme par exemple, ne plus consommer de plastique, qu’ils aient adopté les 6 R, que cela devienne naturel et qu’ils comprennent les enjeux de tout ceci pour la planète.