Maîtrise de la langue


Articles de cette rubrique

  • Ecrire en histoire-géographie, c’est être capable de ...

    Ecrire en histoire et géographie, c’est être capable de :
    rédiger en autonomie une ou deux phrases simples en réponse à une question ;
    formuler un titre et/ou une légende (carte, croquis, image etc.) ;
    reformuler, sous la forme d’un court texte, les idées essentielles d’un document ; (...)

  • Un constat en histoire géographie

    L’histoire et la géographie, par l’importance qu’elles accordent à la lecture et l’interprétation de divers documents, à la production d’écrits variés et plus récemment à l’oral (au travers de l’épreuve de certification du CAP), mettent en œuvre des compétences à la fois disciplinaires et transversales et plus (...)

  • deux citations à méditer

    La langue française, on le sait, n’est pas seulement un « objet » d’enseignement que l’on apprend à « apprivoiser » puis à « maîtriser » uniquement pendant les cours de français. Elle est aussi un « vecteur » indispensable à la réussite de tous les apprentissages, au carrefour des disciplines et avec des (...)

  • Bien connaître les élèves et accompagner leur évolution

    a. L’entretien de situation.
    Effectué à l’arrivée des jeunes et pris en charge par plusieurs enseignants, il devrait permettre de connaître leurs origines socioculturelles et familiales, leur parcours scolaire, leurs conditions de vie au moment de l’accueil, leurs projets… Il devrait aussi permettre (...)

  • Adapter les activités mais sans trop les simplifier

    La juste mesure est certes parfois difficile à trouver entre des activités trop difficiles, et qui par conséquent rebuteront les élèves, et d’autres trop simplifiées qui ne mettront en place aucun apprentissage ! Toutefois, certaines pratiques auraient intérêt à être mises en œuvre dans toutes les (...)